samedi 30 août 2014

La vraie histoire de la Bête du Gévaudan ! 18 ans de succès...

"Sous le règne du Roi Louis XV, en Gévaudan, la Ravageuse dévore les jeunes bergers et bergères... Les chasseurs d'élite envoyés par le Roi ne parviennent pas à éliminer la Tueuse. L'acte héroïque d'un enfant, Joseph, fils d'un pauvre paysan, va ridiculiser les hommes armés, demeurés impuissants. Le récit est construit sur la base d'éléments dont l'historicité n'est pas contestée. [...]"




Pour plus d’informations: cliquez ici.

lundi 25 août 2014

La Bestia au jardin de Saint-Martin.


"L'histoire de la Bête du Gévaudan a été présentée une deuxième fois par l'équipe animatrice de l'Écomusée de Margeride devant près de cinquante personnes.

Replongeant dans le Gévaudan du XVIII e siècle, le public a traversé le temps et les lieux de massacres, tout en profitant du jardin de Saint-Martin à la tombée du jour. Monique Fournier, animatrice conteuse, a orchestré la soirée, en compagnie du jeune accordéoniste Jérôme Rouzaire. De notes d'humour en passages dramatiques, tous les épisodes clés de l'histoire de la cruelle « bestia » ont été traités. [...]"


Ambiance irréelle à la tombée du jour. - Occelli Laurent


Pour lire la suite de l'article: cliquez ici.

dimanche 24 août 2014

Exposition sur la Bête du Gévaudan.

"Au domaine de Barres, exposition des plus belles œuvres de la collection "Pouchalsac" sur la bête du Gévaudan, pour fêter les 250 ans de l'apparition de la Malebête. 
Adrien Pouchalsac et Karine Toulouse du domaine de Barres vous invitent à découvrir les tableaux et sculptures ou mosaïques sur le thème de la Bestia.
Ouverture au public dès maintenant et jusqu'aux Journées Européennes du Patrimoine qui auront lieu les 20 et 21 septembre prochains".


Pour plus d'informations: cliquez ici.



Certaines des plus belles œuvres de la collection "Pouchalsac" sur la Bête du Gévaudan.
© Adrien Pouchalsac

dimanche 3 août 2014

Saint-Chély-d'Apcher: un film sur la Bête du Gévaudan.

"Vendredi 8 août, à 17 heures, sera projeté, dans le cadre de Saint-Chély-d'Arte, La bête du Gévaudan, deux ans à tuer, film français de Jean Soulet, réalisé par Clapvidéo (durée 1 h 20). Cette fiction historique, inspirée de documents d'archives, plonge au cœur de la légende, confrontant différentes thèses expliquant le phénomène de la Bête. Elle a été tourné au cœur du patrimoine de la Lozère (la chapelle Saint Jean à Serverette, la commune de Fontans, les châteaux de St Alban et Fournels). [...]".




Pour lire la suite de l'article: cliquez ici.

Quand la Bestia s'invite au jardin.

"À l'heure où la nuit tombe, l'imaginaire se réveille. Et c'était bien le cas au jardin de Saint-Martin. À peine les premières phrases prononcées, le décor était planté et Monique Fournier emmenait ses auditeurs, au cœur du Gévaudan de 1764 pour livrer l'histoire de la Bête.

Au gré des espaces boisés qui composent le jardin, la conteuse a dévoilé les méfaits de la Bête, appuyant ses propos de témoignages et d'anecdotes, rendant ainsi le récit passionnant à la grande satisfaction des 72 visiteurs présents. [...]".


Au gré des espaces boisés du jardin, la conteuse a dévoilé les méfaits de la Bête. 
- SAINTFLOUR Agence


Pour lire la suite de l'article: cliquez ici.