vendredi 24 août 2012

Il invite les marcheurs sur les traces de la Bête.

"La Bête du Gévaudan fascine toujours autant. Et depuis quelques mois, il est possible, grâce à la randonnée créée par Adrien Pouchalsac, de marcher dans ses pas. Cet artiste, passionné par la Bête, s'est lancé l'année dernière dans l'aventure pour imaginer cette balade. "J'ai voulu créer une randonnée pour compléter l'offre du Stevenson et du Compostelle. Les marcheurs de passage souhaitaient vraiment découvrir la Lozère. D'où l'idée d'un parcours qui reste dans le Gévaudan", explique-t-il.

C'est là que le vrai travail commence pour lui. Durant plusieurs jours, il élabore le tracé de sa randonnée pour finaliser sa carte. "J'ai récupéré les GR et PR moribonds du Tour de la Margeride pour les revitaliser. Il m'a fallu aussi trouver un parcours qui concordait avec l'activité de la Bête pour compléter la randonnée", remarque-t-il. Car tout au long du chemin, les promeneurs peuvent découvrir les lieux où la Bête a attaqué. Ils sont symbolisés sur la carte par une étoile rouge. Les principales sculptures sur la Bête, comme celle de la fontaine d'Aumont-Aubrac, sont également signalées. [...]".


Adrien Pouchalsac a vendu près de 1 000 exemplaires de sa carte en une année. © D.R

Pour lire la suite de l'article: cliquez ici.